logo
SUR LA PISTE DE L'ÉPIDÉMIE
LES LEÇONS DU PASSÉ
LA DIALYSE PÉRITONÉALE
SUR LA PISTE DE L'ÉPIDÉMIE
UN DOSSIER DE
SCIENCE
ACTUALITÉS

ÉDITO  
LES LEÇONS DU PASSÉ
AU CHEVET
DE
CHICHIGALPA
NICARAGUA
ENQUÊTE SUR 
UNE MYSTÉRIEUSE
ÉPIDÉMIE
UNE VILLE DUREMENT TOUCHÉE



UNE MALADIE ENCORE NON IDENTIFIÉE
UNE INSUFFISANCE RÉNALE DE
TYPE INCONNU
AILLEURS,
DES FOYERS ENDÉMIQUES
DE
MULTIPLES FACTEURS
EN QUÊTE
DE PREUVES
TOUJOURS
PLUS DE MORTS
EN QUÊTE
DE PREUVES
DE COÛTEUX TRAITEMENTS
LE COUPEUR
DE CANNE,
PREMIÈRE
VICTIME
ÉDITO

Dans le Nord-Ouest du Nicaragua, un nombre croissant d’ouvriers de la canne à sucre meurent d’insuffisance rénale chronique. Ils sont jeunes, en bonne santé et ne souffrent pas de maladie prédisposante : il n’y a aucune raison pour qu’ils soient emportés par une affection surtout présente dans les pays occidentaux. Pourtant, en vingt ans, cette maladie est devenue la première cause de mortalité masculine dans cette région nicaraguayenne. Plus inquiétant encore : ce phénomène est observé en certains lieux de la côte Pacifique d’Amérique centrale, mais aussi au Sri Lanka et en Inde. Pour l’heure, l’origine de l’épidémie reste mystérieuse. Une seule certitude : il s’agit d’une maladie multifactorielle complexe. Pour en cerner les causes, des études épidémiologiques de grande envergure devront être réalisées.  
AILLEURS,
DES FOYERS ENDÉMIQUES